Mot de la rédaction

Publié le 2 March 2020 à 12h00
Samuel Lamarche et Jonathan Carreiro-Benoit.

Un petit mot pour vous expliquer qui nous sommes, nos buts et ce à quoi vous pouvez vous attendre de la part de la Tribune de L’Agenda.ca.

Tout d’abord il me fait grand plaisir de vous accueillir en tant que fondateur de L’Agenda et de rédacteur en chef de sa tribune parmi nous. Au nom de toute l’équipe je vous remercie d’avoir pris la peine de venir jeter un coup d’œil à notre site web qui je l’espère, vous aura séduit. Il est important pour moi de souligner le travail de maître de Nicolas Signori en tant que développeur et administrateur web sans qui tout cela aurait été impossible. Évidemment je veux aussi remercier les autres collaborateurs et tout spécialement le Cofondateur de L’Agenda Jonathan Carreiro-Benoît.

Trêve de remerciements et passons aux choses sérieuses. Nous avons expliqué nos motivations plus en détails et notre plan d’attaque dans le texte Pourquoi L’Agenda, mais je me permets un petit résumé. L’Agenda se veut un collectif politique permettant l’expression de plusieurs opinions et le débat de celles-ci dans le respect qu’il se doit. Notre équipe de rédaction est composée d’un militant péquiste et bloquiste, mais aussi d’un ancien candidat et militant libéral. Nous voulons ainsi offrir une garantie d’impartialité et éviter la censure et la partisanerie qui gangrène déjà suffisamment l’espace médiatique et publique. Vous trouverez des chroniques de gauche tout comme de droite. Vous lirez sur des sujets plus généralistes, mais aurez aussi la chance de lire des textes sur des sujets plus pointus pour permettre un approfondissement des sujets qui définissent nos sociétés. La Tribune se veut donc un lieu de discussion, mais aussi de réflexion. Elle se veut une extension de notre Balado et s’inscrit dans le même ordre d’idée : lutter contre le cycle vicieux de l’information constante, rapide et superficielle. Nous espérons arriver à opposer une certaine résistance aux médias traditionnels qui imposent des réponses courtes qui choquent et qui peuvent être répétées en boucle aux nouvelles de 18h et élever le débat. La société ne gagne rien d’autre que le cynisme et une impression de vide et d’opportunisme par ces méthodes sournoises. Il est temps de montrer aux gens quels sont les idéaux derrière les politiques qui nous gouvernent, derrière les candidats qui aspirent à changer le Canada et le Québec. Nous espérons de tout cœur que vous nous suivrez dans cette aventure qui s’annonce palpitante.

Partager l'article

Photo Samuel Lamarche.
Par Samuel Lamarche

Animateur et rédacteur en chef

Photo Antoine Poulin.
Par Antoine Poulin

Ancien membre

Abonnement à l'infolettre

Pour ne rien manquer de la part de notre équipe de la rédaction. Inscrivez-vous à notre infolettre.
Exprimez-vous!
Vous désirez réagir à l'actualité ou à l'un de nos article?