Quoi de neuf à l’Agenda?

Dernière modification le 14 December 2021 à 03h49

C’est l’heure de notre revue de l’année pour notre petit média indépendant. Décidément, nous avons choisi le meilleur moment pour le lancer (1 mois avant le premier confinement). 2020 n’avait pas été de tout repos, mais 2021 n’a pas laissé sa place non plus.

Vous avez sûrement remarqué une baisse drastique de la production de contenu, une pause complète pendant la campagne électorale fédérale et une constance dans la production laissant à désirer. J’avais aussi remarqué.

Contexte :

Lorsque nous avons lancé l’Agenda, moi et Jonathan étions des étudiants avec beaucoup de temps libres. La pandémie, au début, avait même augmenté ce temps libre puisque nos deux emplois n’étaient pas considérés essentiels. Jonathan travaillant dans l’événementiel et moi dans un garage d’esthétique automobile à l’époque. Laissez-moi vous dire que nous n’étions pas les deux industries les plus en demande.

Mais voilà, 2021 et la vie en général a changé pour moi et Jonathan. Je suis devenu père d’une petite fille, j’ai désormais un travail à temps plein ce qui me laisse moins de temps, Jonathan s’est dit que de faire un double Bac et viser la maîtrise serait une bonne idée (Non). Bref, là où le temps n’était pas un problème, mais l’argent pour investir dans le média l’était, la situation s’est inversée. Nous avons plus d’argent pour investir dans le média, mais peu de temps pour le faire fonctionner.

Pour des raisons de neutralité et éviter un scandale ou même d’être dans l’illégalité avec Élection Canada, nous avons pris une pause de l’Agenda, car Samuel était candidat et Jonathan était agent officiel d’un autre candidat. Ceci explique donc cela.

Plans pour 2022?

Jonathan prévoit lancer les premières vidéos de l’Agenda en 2022 à moins d’une énième catastrophe. Les balados devraient reprendre après les fêtes et la réfection totale du site web devrait être achevée avant la Saint-Jean baptiste.
Quant à la rédaction et les textes, l’équipe au complet, ou presque a été changée et je suis, pour le moment, le seul chroniqueur encore à l’œuvre. Il faut dire que le bénévolat en pénurie de main-d’œuvre ce n’est pas hyper séduisant. La tribune ne devrait pas fermer en 2022. Le pire qui pourrait arriver serait que cette section devienne mon blogue personnel rattaché à l’Agenda, mais je tenterai de trouver des collaborateurs et partenaires pour pimenter la Tribune. Nous continuons évidemment d’accepter les textes du public.

Voilà ce qui résume assez bien cette année étrange pour notre petit média et nos plans et ambitions pour l’année 2022. Merci de nous suivre et de nous supporter, c’est une belle aventure que nous vivons et qui nous a fait grandir et prendre beaucoup de maturité.

Partager l'article

Photo Jonathan Carreiro-Benoit.
Par Jonathan Carreiro-Benoit

Co-Fondateur

Abonnement à l'infolettre

Pour ne rien manquer de la part de notre équipe de la rédaction. Inscrivez-vous à notre infolettre.

Quoi de neuf à l’Agenda?

Dernière modification le 14 December 2021 à 03h49

C’est l’heure de notre revue de l’année pour notre petit média indépendant. Décidément, nous avons choisi le meilleur moment pour le lancer (1 mois avant le premier confinement). 2020 n’avait pas été de tout repos, mais 2021 n’a pas laissé sa place non plus.

Vous avez sûrement remarqué une baisse drastique de la production de contenu, une pause complète pendant la campagne électorale fédérale et une constance dans la production laissant à désirer. J’avais aussi remarqué.

Contexte :

Lorsque nous avons lancé l’Agenda, moi et Jonathan étions des étudiants avec beaucoup de temps libres. La pandémie, au début, avait même augmenté ce temps libre puisque nos deux emplois n’étaient pas considérés essentiels. Jonathan travaillant dans l’événementiel et moi dans un garage d’esthétique automobile à l’époque. Laissez-moi vous dire que nous n’étions pas les deux industries les plus en demande.

Mais voilà, 2021 et la vie en général a changé pour moi et Jonathan. Je suis devenu père d’une petite fille, j’ai désormais un travail à temps plein ce qui me laisse moins de temps, Jonathan s’est dit que de faire un double Bac et viser la maîtrise serait une bonne idée (Non). Bref, là où le temps n’était pas un problème, mais l’argent pour investir dans le média l’était, la situation s’est inversée. Nous avons plus d’argent pour investir dans le média, mais peu de temps pour le faire fonctionner.

Pour des raisons de neutralité et éviter un scandale ou même d’être dans l’illégalité avec Élection Canada, nous avons pris une pause de l’Agenda, car Samuel était candidat et Jonathan était agent officiel d’un autre candidat. Ceci explique donc cela.

Plans pour 2022?

Jonathan prévoit lancer les premières vidéos de l’Agenda en 2022 à moins d’une énième catastrophe. Les balados devraient reprendre après les fêtes et la réfection totale du site web devrait être achevée avant la Saint-Jean baptiste.
Quant à la rédaction et les textes, l’équipe au complet, ou presque a été changée et je suis, pour le moment, le seul chroniqueur encore à l’œuvre. Il faut dire que le bénévolat en pénurie de main-d’œuvre ce n’est pas hyper séduisant. La tribune ne devrait pas fermer en 2022. Le pire qui pourrait arriver serait que cette section devienne mon blogue personnel rattaché à l’Agenda, mais je tenterai de trouver des collaborateurs et partenaires pour pimenter la Tribune. Nous continuons évidemment d’accepter les textes du public.

Voilà ce qui résume assez bien cette année étrange pour notre petit média et nos plans et ambitions pour l’année 2022. Merci de nous suivre et de nous supporter, c’est une belle aventure que nous vivons et qui nous a fait grandir et prendre beaucoup de maturité.

Partager l'article

Photo Jonathan Carreiro-Benoit.
Par Jonathan Carreiro-Benoit

Co-Fondateur

Abonnement à l'infolettre

Pour ne rien manquer de la part de notre équipe de la rédaction. Inscrivez-vous à notre infolettre.