Mon nouveau défi

Dernière modification le 29 May 2021 à 02h55

Après une année 2020 chargée pour le Québec et le monde, mais aussi pour moi, j’ai décidé d’attaquer l’année 2021 avec de nouveaux défis. C’est pourquoi j’ai décidé de me présenter à l’investiture pour le Bloc Québécois dans Lévis-Lotbinière.

Mon implication envers l’indépendance ne date pas d’hier et n’a jamais été un secret, mais j’ai toujours voulu sauter dans l’arène. Plus jeune, je disais à mes parents que je devais simplement me trouver un emploi pour ensuite me présenter à mes 40 ans.

Signe que les temps ont changé, du haut de mes 23 ans, après la naissance de ma fille, j’ai décidé que je ne voulais pas attendre, que je voulais faire ma part pour l’indépendance, mais aussi pour la reconnaissance de la nation québécoise par mes concitoyens et par le reste du monde. J’ai l’impression que la meilleure façon pour moi de contribuer à faire du Québec un pays, une nation fière, prospère et francophone c’est d’aller représenter ma circonscription et le Québec sans compromis.

J’ai la conviction qu’il est inacceptable que les lois votées démocratiquement par le Québec puissent être invalidées selon une constitution et une charte que nous n’avons jamais signées, j’ai la conviction que le modèle centralisateur du Canada condamne le Québec à la pauvreté et à réclamer sa pitance à Ottawa. Surtout, j’ai ce sentiment qui m’habite, ce feu qui brûle en moi. Je veux faire le plus beau cadeau qu’il est possible de faire à ma fille, aux futurs Québécois. Je veux leur offrir la liberté, je veux leur offrir une voix à l’international, je veux leur offrir un avenir meilleur que ce que le Canada nous propose.

J’ai déjà parlé à plusieurs reprises des problèmes fondamentaux de la fédération canadienne et je ferai de ces problèmes un point central de ma campagne. Il est plus que temps que le fédéral cesse d’intervenir dans nos compétences, qu’il respecte ses engagements et qu’il mette fin à la tutelle juridique qui prévaut sur le Québec.

Évidemment, je vais parler d’argent, de richesse. Dans un comté comme Lévis-Lotbinière, l’argent est le nerf de la guerre. Les gens veulent entendre en quoi l’indépendance les rendra plus riches, plus prospères. Que ce soit la possibilité de négocier nos propres ententes commerciales, la possibilité d’émettre notre propre monnaie ou simplement de contrôler tous nos leviers, je serai de toutes les tribunes pour argumenter que tous les pouvoirs que le Québec peut rapatrier sont des sous dans les poches des Québécois.

Bien que je sois un indépendantiste convaincu, je serai le représentant de tous les citoyens. Que vous soyez un nationaliste, un autonomiste un indépendantiste ou même un fédéraliste, je serai à l’écoute, prêt à vous aider. Ma vision du Québec et du nationalisme québécois fait que chaque citoyen du Québec mérite d’avoir ce qui lui revient de droit.
Ma priorité sera d’aller chercher toutes les subventions, tous les investissements, tous les projets et contrats qu’il est possible d’obtenir pour ma circonscription. Les Lévisiens et les citoyens de la circonscription Lévis-Lotbinière paient leurs impôts autant, sinon plus que bien des municipalités. Il est temps que cet argent revienne chez nous.

Du haut de mes 23 ans, je n’ai pas connu le mouvement indépendantiste dans sa période de gloire. Je n’ai pas vécu dans un Québec qui s’affirmait haut et fort, mais malgré tout cela j’ai décidé de m’impliquer. Pourquoi? Parce que le projet d’indépendance est trop important pour être abandonné, parce qu’il est inconcevable pour moi de ne pas pouvoir choisir, de devoir me soumettre à la volonté d’un gouvernement et d’un pays qui n’est pas le mien.

Ce projet de faire survivre cet îlot francophone, dans un océan anglophone, à l'ère de la mondialisation, de l'hégémonie culturelle et politique américaine. Au milieu de tout cela, des génies, des innovateurs et des gens de cœur ont su se lever pour tenter d'extirper le Québec des griffes d'un gouvernement colonisateur, méprisant de notre différence et cherchant à saper la résistance grâce à un arsenal juridique, diplomatique et monétaire dépassant largement les capacités du Québec.

L'histoire les reconnaîtra comme les pionniers d'un mouvement porteur de liberté, mais surtout comme ceux qui auront enfanté de l'idée d'un Québec indépendant. L'histoire les reconnaîtra, un jour, comme nos fondateurs, ceux qui auront su instiller cette étincelle de vie, ce désir d'autodétermination qui nous motive encore aujourd'hui.

Ainsi, j’aspire humblement à poser une pierre à cet édifice titanesque qu’est le projet d’indépendance du Québec. Je veux offrir mon énergie, mon temps ma fougue aux citoyens de Lévis-Lotbinière et aux Québécois. J’ai toujours carburé aux défis et je n’ai jamais eu la langue dans ma poche.

Je peux garantir deux choses aux membres du Bloc et aux électeurs de Lévis-Lotbinière. Vous allez m’entendre et personne ne mettra autant d’effort que moi. Si vous me faites l’honneur de me choisir comme candidat et comme député par la suite, vous aurez élu un cheval de travail, un gars de cœur avec un franc parlé et un amour pour sa nation. Vous aurez un homme fidèle à ses convictions, un gars droit qui ne vous décevra pas. J’ai hâte de vous voir et de vous parler.

Partager l'article

Abonnement à l'infolettre

Pour ne rien manquer de la part de notre équipe de la rédaction. Inscrivez-vous à notre infolettre.

Mon nouveau défi

Dernière modification le 29 May 2021 à 02h55

Après une année 2020 chargée pour le Québec et le monde, mais aussi pour moi, j’ai décidé d’attaquer l’année 2021 avec de nouveaux défis. C’est pourquoi j’ai décidé de me présenter à l’investiture pour le Bloc Québécois dans Lévis-Lotbinière.

Mon implication envers l’indépendance ne date pas d’hier et n’a jamais été un secret, mais j’ai toujours voulu sauter dans l’arène. Plus jeune, je disais à mes parents que je devais simplement me trouver un emploi pour ensuite me présenter à mes 40 ans.

Signe que les temps ont changé, du haut de mes 23 ans, après la naissance de ma fille, j’ai décidé que je ne voulais pas attendre, que je voulais faire ma part pour l’indépendance, mais aussi pour la reconnaissance de la nation québécoise par mes concitoyens et par le reste du monde. J’ai l’impression que la meilleure façon pour moi de contribuer à faire du Québec un pays, une nation fière, prospère et francophone c’est d’aller représenter ma circonscription et le Québec sans compromis.

J’ai la conviction qu’il est inacceptable que les lois votées démocratiquement par le Québec puissent être invalidées selon une constitution et une charte que nous n’avons jamais signées, j’ai la conviction que le modèle centralisateur du Canada condamne le Québec à la pauvreté et à réclamer sa pitance à Ottawa. Surtout, j’ai ce sentiment qui m’habite, ce feu qui brûle en moi. Je veux faire le plus beau cadeau qu’il est possible de faire à ma fille, aux futurs Québécois. Je veux leur offrir la liberté, je veux leur offrir une voix à l’international, je veux leur offrir un avenir meilleur que ce que le Canada nous propose.

J’ai déjà parlé à plusieurs reprises des problèmes fondamentaux de la fédération canadienne et je ferai de ces problèmes un point central de ma campagne. Il est plus que temps que le fédéral cesse d’intervenir dans nos compétences, qu’il respecte ses engagements et qu’il mette fin à la tutelle juridique qui prévaut sur le Québec.

Évidemment, je vais parler d’argent, de richesse. Dans un comté comme Lévis-Lotbinière, l’argent est le nerf de la guerre. Les gens veulent entendre en quoi l’indépendance les rendra plus riches, plus prospères. Que ce soit la possibilité de négocier nos propres ententes commerciales, la possibilité d’émettre notre propre monnaie ou simplement de contrôler tous nos leviers, je serai de toutes les tribunes pour argumenter que tous les pouvoirs que le Québec peut rapatrier sont des sous dans les poches des Québécois.

Bien que je sois un indépendantiste convaincu, je serai le représentant de tous les citoyens. Que vous soyez un nationaliste, un autonomiste un indépendantiste ou même un fédéraliste, je serai à l’écoute, prêt à vous aider. Ma vision du Québec et du nationalisme québécois fait que chaque citoyen du Québec mérite d’avoir ce qui lui revient de droit.
Ma priorité sera d’aller chercher toutes les subventions, tous les investissements, tous les projets et contrats qu’il est possible d’obtenir pour ma circonscription. Les Lévisiens et les citoyens de la circonscription Lévis-Lotbinière paient leurs impôts autant, sinon plus que bien des municipalités. Il est temps que cet argent revienne chez nous.

Du haut de mes 23 ans, je n’ai pas connu le mouvement indépendantiste dans sa période de gloire. Je n’ai pas vécu dans un Québec qui s’affirmait haut et fort, mais malgré tout cela j’ai décidé de m’impliquer. Pourquoi? Parce que le projet d’indépendance est trop important pour être abandonné, parce qu’il est inconcevable pour moi de ne pas pouvoir choisir, de devoir me soumettre à la volonté d’un gouvernement et d’un pays qui n’est pas le mien.

Ce projet de faire survivre cet îlot francophone, dans un océan anglophone, à l'ère de la mondialisation, de l'hégémonie culturelle et politique américaine. Au milieu de tout cela, des génies, des innovateurs et des gens de cœur ont su se lever pour tenter d'extirper le Québec des griffes d'un gouvernement colonisateur, méprisant de notre différence et cherchant à saper la résistance grâce à un arsenal juridique, diplomatique et monétaire dépassant largement les capacités du Québec.

L'histoire les reconnaîtra comme les pionniers d'un mouvement porteur de liberté, mais surtout comme ceux qui auront enfanté de l'idée d'un Québec indépendant. L'histoire les reconnaîtra, un jour, comme nos fondateurs, ceux qui auront su instiller cette étincelle de vie, ce désir d'autodétermination qui nous motive encore aujourd'hui.

Ainsi, j’aspire humblement à poser une pierre à cet édifice titanesque qu’est le projet d’indépendance du Québec. Je veux offrir mon énergie, mon temps ma fougue aux citoyens de Lévis-Lotbinière et aux Québécois. J’ai toujours carburé aux défis et je n’ai jamais eu la langue dans ma poche.

Je peux garantir deux choses aux membres du Bloc et aux électeurs de Lévis-Lotbinière. Vous allez m’entendre et personne ne mettra autant d’effort que moi. Si vous me faites l’honneur de me choisir comme candidat et comme député par la suite, vous aurez élu un cheval de travail, un gars de cœur avec un franc parlé et un amour pour sa nation. Vous aurez un homme fidèle à ses convictions, un gars droit qui ne vous décevra pas. J’ai hâte de vous voir et de vous parler.

Partager l'article

Abonnement à l'infolettre

Pour ne rien manquer de la part de notre équipe de la rédaction. Inscrivez-vous à notre infolettre.